Il n'y a pas de raison que je renonce à vous éduquer un peu, bande de lecteurs obstinés par les pourcentages et les braquets !!! Après ma tentative pour vous inciter à apprendre à lire, je vais essayer d'adoucir vos moeurs par le biais de la musique ... mais bien entendu, tant que ça concerne le vélo et le cyclisme, c'est autorisé ici !

Alors pour inaugurer le p'tit bal du Critérium, inspiré de la rubrique musicale du défunt site caustique cyclimse.com, j'ai choisi un bon vieux blues à l'américaine consacré à l'extraterrestre cycliste des années 90, alias Miguel Indurain. Un homme capable d'écraser le Tour en 2 chronos et de rendre inintéressantes les étapes de montagne ... Heureusement qu'il y avait Chiappucci !
Dans cette chanson, on sent l'ennui d'une étape de plaine entre Dax et Bordeaux, un jour de cagnard au fin fond des Landes, un peloton et un commentateur écrasés de chaleur, accumulant les phrases sans logique et les lieux communs. Bien sûr, cette étape landaise se finira au sprint, remporté par l'Ouzbekh Abdoujaparov après avoir tassé tout le monde contre les barrières des 2 côtés de la route. Si, je sais que des souvenirs vous reviennent en tête ... Patrick Chêne, Jean-Paul Ollivier, Robert Chapatte ...

Un petit ovni musical signé Fred Poulet (si si, c'est son vrai nom, regardez donc ). Vous noterez aussi le superbe clip video qui accompagne ce morceau, et qui fera passer Titanic 3D pour un aimable film amateur venu de la MJC de Charleville-Mézières. Bon sang, c'est bientôt les Ardennaises ... :)